La naissance d’Israël s’est faite contre la population palestinienne

Quelle que soit la part de responsabilité du sionisme dans la situation créée au Proche-Orient et dans la spoliation et l’oppression du peuple palestinien, la responsabilité écrasante en revient aux puissances impérialistes d’Europe et, plus tard, d’Amérique. Ce sont l’arrivée au pouvoir de Hitler, la barbarie nazie, le génocide des Juifs et comment oublier la participation de l’État français lui-même aux déportations ? qui ont convaincu des centaines de milliers de Juifs qu’il n’y avait pas de place pour eux dans la vieille Europe. Et comment oublier, aussi, que même les États qui n’avaient pas été envahis par Hitler fermaient leurs portes devant les Juifs fuyant la répression !

En un peu plus de deux ans, de 1933 à 1935, 150000 Juifs venus essentiellement d’Allemagne mais aussi de Pologne s’installèrent en Palestine. L’émigration s’accélérant après la Seconde Guerre mondiale, le nombre des Juifs en Palestine atteignit 700000 en 1947. Parmi eux, beaucoup avaient choisi le Proche-Orient à défaut d’un autre pays d’accueil. Le mépris du camp des vainqueurs s’ajoutant aux atrocités perpétrées par le nazisme, les frontières de nombreux pays occidentaux furent fermées aux Juifs. Au sortir de la guerre, tout était donc bloqué et sans issue pour de nombreux Juifs. Ne leur restait qu’un seul espoir, celui de rejoindre la Palestine. Mais cela ne se fit pas sans mal. Deux ans après la fin du conflit, plus de 100000 Juifs continuaient à être soumis à des régimes infamants, encore enfermés dans des camps, dans l’attente d’un improbable départ, puisque l’Angleterre avait restreint très fortement le nombre d’émigrants juifs en Palestine tandis que les autres pays leur refusaient le moindre asile.

Lorsqu’en mai 1948 l’État d’Israël fut finalement proclamé, il le fut contre la population palestinienne. C’était là le choix du sionisme, de même que fut aussi son choix la mise en oeuvre d’une politique dont le but était de faire fuir la population arabe en la frappant de terreur. Cette politique, qui commença avant même la création d’Israël, s’amplifia dans les premières années de son existence. Le massacre souvent cité de 254 villageois arabes de la localité de Deir Yassine ne fut pas un acte isolé. Il s’inscrivit au contraire dans une stratégie qui contraignit au départ des centaines de milliers de Palestiniens.

Car contrairement ce que veut toujours faire croire la mythologie fondatrice de l’État d’Israël, les Palestiniens ne seraient pas partis de leur plein gré ou simplement poussés par les exhortations de leurs dirigeants ou de ceux qui se prétendaient tels, mais bel et bien expulsés par la nouvelle armée israélienne ou des groupes paramilitaires qui lui étaient liés. Quatre cents villages palestiniens et des dizaines de quartiers urbains ont été détruits, afin de rendre inapplicable toute idée de retour. Et dans de nombreux autres, le repeuplement par les Juifs s’est fait en quelques mois. Aujourd’hui, cela s’appelle un nettoyage ethnique. Ilan Pappé, un des représentants des « nouveaux historiens israéliens », courant qui souligne la responsabilité des gouvernants israéliens dans l’exode des Palestiniens, écrit : « Dans le cas de la Palestine, le nettoyage ethnique a eu lieu selon un scénario prévu par le plan D du 10 mars 1948. Ce plan prévoyait la dé-arabisation de la partie de la Palestine considérée par l’Agence juive comme l’État d’Israël (la partie qui lui avait été attribuée par la résolution 181 de l’Assemblée générale de l’ONU, plus des régions occupées qui faisaient partie en titre de l’État arabe -en tout 78% de la Palestine mandataire). Finalement, sur les 900000 Palestiniens sur place, 750000 devinrent des réfugiés ».

Source: http://recriweb.tumblr.com/post/97966672640/le-sionisme-et-lantis%C3%A9mitisme-4-la-naissance

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s